À la Bon'Aventure

Mois : juin 2018

Incroyables comestibles

Du beau monde au balcon

Eh bien ça a poussé ! ça a même très bien poussé, grâce aux excellents soins des marraines et parrains de nos Incroyables Balconnières de quartier. Avec Marie-Cécile, j’ai fait un tour pour compléter l’étiquetage des plantes et nous avons pu constater qu’en règle générale, les balconnières sont très bien entretenues. Dans quelques cas seulement,…

Photo

olenbee

De eerste en de laatste letter zijn in de bee aan het zwemmen. Hopelijk volgt de rest hun voorbeeld niet.   Er is er al eentje terug…   …en de laatste heeft ook begrepen dat het verboden is in de beek te zwemmen!    

Dans notre quartier

Loesje

Encore un mystère Depuis quelques jours, de curieuses affiches – souvent collées sur des poubelles publiques – sont apparues dans notre quartier. Elles sont rédigées en anglais, et portent des messages tels que celui de la photo qui illustre cet article : « Sécurité. Heureusement, je porte toujours sur moi mon sourire désarmant ». Ou encore :…

Historique

Cocorico !

Cette fois ça y est ! le coq de l’avenue Capart rutile à nouveau, magnifiquement restauré et replacé à l’imposte du n°5. Notre balade des vitraux connaît donc une fin des plus heureuses ! Bravo aux propriétaires de la maison, et aussi au service de l’Urbanisme de la Commune, qui aura suivi ce dossier avec…

Historique

Mais qui est Bonaventure ?

Tapez « Bonaventure » sur un moteur de recherche et votre ordinateur vous entraînera au Canada. Jette serait-elle jumelée avec un lointain patelin du Saskatchewan? Non. La rue Bonaventure doit son nom à l’un de ses maires (à l’époque, on ne parle pas de bourgmestre) qui dirigea la commune de 1813 jusqu’à sa mort en 1831. Studieux…

Incroyables comestibles

Un succès fou

Un premier tour Souvenez-vous : il y a un peu plus d’un mois, les Incroyables Comestibles avaient frappé fort avec leur première distribution de balconnières gratuites. Elles étaient parties comme des petits pains, les 15 trouvant marraine ou parrain en un peu plus d’une heure. Aussi, seules deux portions de rues avaient pu être couvertes…